Le Scoutisme

Le Scoutisme


La pédagogie scoute


Le scoutisme est issu d'une idée simple mais lumineuse qui a maintenant 100 ans : on peut faire confiance à un jeune et lui confier des responsabilités. Ce principe est la base de la pédagogie scoute. Pédagogie car le scoutisme est d'abord un mouvement éducatif: il est là pour contribuer à l'éducation de vos enfants selon des valeurs que vous partagez.

Il est donc important que les parents adhèrent pleinement à ces valeurs que le scoutisme promeut.
Les chefs et cheftaines encadrent vos enfants car vous leur avez accordé votre confiance : assurez-vous donc que le scoutisme correspond à l'éducation que vous souhaitez pour vos enfants.

Le cadre privilégié pour dérouler cette pédagogie est bien entendu la nature ! Baden-Powell (inventeur du scoutisme) avait coutume de dire que le scoutisme était "le civisme à l'école des bois".

Le jeu

Enfin, le véritable moyen de cette pédagogie, c'est le jeu ! Chez les scouts, tout passe par le jeu, tout se fait en jouant. C'est la meilleure méthode pour intéresser et faire progresser un jeune, ceci à tous les âges : jeannettes, louveteaux, guides, éclaireurs et même les aînés (guides-ainées, routiers, chefs et cheftaines) : il suffit de voir comment se déroule les camps écoles (CEP) :-)

Ceci dit, ce n'est pas parce que c'est un jeu que ce n'est pas important. Au contraire, le jeu est pris très au sérieux par les scouts et ils s'y investissent à fond. Le scoutisme, c'est l'aventure, grandeur nature. Aussi, il est primordial que les parents jouent eux aussi le jeu scout et prennent leurs enfants aux sérieux !
En effet, par le jeu, le jeune "fait de son mieux", progresse, assume des tâches, accomplit des objectifs, prend des responsabilités et ainsi "met son honneur à mériter confiance". Manquer une activité n'est donc pas anodin. Au delà des impacts sur les activités ou la vie de la patrouille ou équipe, c'est l'engagement du jeune qui est remis en cause, sa "parole donnée".
La confiance est en effet essentielle pour accomplir l'intuition géniale de Baden-Powell : l'éducation du jeune par le jeune. Les anciens font progresser les plus jeunes en les guidant au travers des jeux. Les chefs ont même "charge d'âmes" et leurs jeunes leur prêtent "allégeance". Merci à vous, les parents, pour la confiance que vous faites à ces chefs et cheftaines.

Un dernier mot sur les Scouts Unitaire de France (SUF). C'est un mouvement de scoutisme catholique : c'est à dire un mouvement dans l'Eglise mais pas d'Eglise. La dimension catholique est donc forcément prépondérante (cf. 5e but plus haut) et imprègne toute la vie scoute.

Enfin, ce qui distingue les SUF des autres mouvements, c'est sa simplicité dans sa structure et ses moyens pour mettre en oeuvre la pédagogie scoute telle que conçue par Baden-Powell et le Père Sevin. La dimension familiale est ainsi très importante ; les SUF sont une grande famille et vous y avez toute votre place.

Amaury et Marie de Brisoult
Chefs du groupe SUF Paul Coze, paroisse Saint Jean-Baptiste de Grenelle.